7/10

Soul Eater T.23

Le bataille sur la Lune destinée à débusquer le Grand Dévoreur atteint son paroxysme. Face aux troupes invincibles de ce dernier, Shibusen est contraint de passer un pacte avec ses ennemies de toujours : les Sorcières. Kid a la délicate tâche de mener les négociations mais il va devoir faire face à une assemblée de sorcières bien décidée à lui faire payer les siècles d’humiliation passés.


Deux forces de la nature ?

Ohkubo décide de creuser un peu plus le lien entre les habitants de Death City et les Sorcières. On découvre donc la raison de l'animosité que chacun à pour l'autre. Le maître Shinigami perd d'ailleurs son calme quand il en parle, preuve que la trêve ne tient vraiment qu'à un fil. C'est d'ailleurs grâce à ça que l'on voit l'évolution de Kid qui agit maintenant indépendemment de son père et prend ses propres décisions. Il veut oublier un passé qu'il n'a jamais connu et aller vers l'avenir et c'est probablement ce qui réussit à convaincre la doyenne des sorcières (petit personnage, probablement d'origine marseillaise puisqu'elle répète "Bieng" pendant tout le tome). Sur la Lune, les autres personnages ont du mal à venir à bout des clowns puisqu'ils se régénèrent instantanément (c'est tout l'intérêt des sorcières, elles pourront bloquer ça), ce qui permet à Black Star de briller encore un peu. La fin du volume nous annonce l'arrivée du Grand Dévoreur (dès le prochain tome) et il semble que Crona aussi soit de retour.

Tout le monde va donc être réuni sur la Lune pour le grand final qui, on l'espère, donnera lieu à une explosion de folie au graphisme somptueux dont seul Ohkubo a le secret !

A découvrir

Shikabane Hime T.12

Partager cet article
A voir

Warlord T.3

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques