6.5/10

Sous un rayon de soleil T.1

Malgré son apparence tout à fait ordinaire, la jeune Sarah Nishikujo possède un don incroyable : celui de communiquer avec les végétaux ! Afin de ne pas éveiller les soupçons, elle est condamnée à changer régulièrement d’école et à vivre une vie de nomade. Un grain de sable finit par se glisser dans cet engrenage bien huilé lorsqu’elle fait la rencontre de Tatsuya Kitazaki, un jeune garçon décidé à abattre l’arbre qu’il juge responsable de l’infirmité de sa petite sœur…


Serait-ce... Umizaru ?
Dans cette petite série en trois volumes, Tsukasa Hojo s'essaye au surnaturel puisque son personnage principal possède un don singulier et un passé pour le moins mystérieux. Cette Sarah Nishikujo se trahit plusieurs fois en parlant, avec des tournures qui ne semblent pas être de son âge et même avec des phrases du genre "Tu es encore jeune" ou "Après, pour toi, l'école c'est fini". On remarque aussi que sa façon d'agir est très adulte (si ce n'est sa fâcheuse manie à faire l'école buissonnière) : elle tient la boutique toute seule, elle donne des ordres à son "père" et elle ne semble avoir besoin de personne pour faire tout ce dont elle a besoin. Tatsuya va aussi rapidement se rendre compte qu'elle a un caractère de cochon et qu'il va falloir prendre des pincettes en sa présence. Mis à part son âge, c'est son don de parler avec les végétaux qui rend Sarah singulière. Elle s'en sert pour arranger les problèmes et répandre le bien autour d'elle. Vous l'aurez compris avec ces quelques mots, le point négatif de Sous un rayon de soleil, c'est son avalanche de bons sentiments. C'est à la limite du mièvre, surtout au début et on se demande si ce n'est pas un peu "too much" justement. Après, on remarque que, plus le volume avance, moins c'est nian-nian, ce qui donne un peu d'espoir pour la suite. 

Moins agréable à lire que La Mélodie de Jenny (presque à mièvrerie égale pourtant, c'est le cadre qui change tout), Sous un rayon de soleil n'est pas un mauvais titre mais reste en dessous de ce qu'Hojo nous offre habituellement. Espérons qu'il hausse un peu le niveau dès le prochain tome, il en est plus que capable.

A découvrir

Silver Spoon T.3

Partager cet article
A voir

Sankarea T.3

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

4 commentaires

  • Islara

    25/08/2013 à 20h07

    Répondre

    À noter que cette série ne peut être totalement comprise sans avoir lu au préalable Le Temps des Cerisiers, petite nouvelle incluse dans une compilation du même ordre que La mélodie de Jenny. :!: Cette série se savoure même moins bien si on n'a pas lu cette petite nouvelle qui est son véritable début.Dommage de ne pas l'avoir signalé. Sinon, la série est à mon sens très bonne et incontournable. Aucune mièvrerie. Juste du sentimentalisme bien pensé et mené.

  • OuRs256

    26/08/2013 à 15h35

    Répondre

    Il faut le dire à Ki-oon ça puisqu'ils ne sortent "Le temps des Cerisiers" qu'au mois de septembre ^^. C'est tout le problème du tome/tome. Cependant, la critique évoluera avec le tome 2 et la sortie du "Temps des Cerisiers" justement . Par contre, il y a quand même beaucoup de mièvrerie, faut pas abuser non plus =D. 

  • Islara

    26/08/2013 à 18h47

    Répondre

    Ben t'es pas obligé de t'aligner sur l'erreur de Ki-oon. Tu as même tout le loisir de dire que leurs dates de sorties sont très inappropriées et démontrent un certain manque de connaissance de l'oeuvre de Hojo. 

  • OuRs256

    26/08/2013 à 22h58

    Répondre

    Je suis esclave des plannings, tout le monde le sait voyons . Pour être franc : 1/Quand j'ai écrit à la critique, j'y ai pas pensé. 2/Quand tu me l'as fait remarquer en privé, je me suis dit que ça serait mieux de laisser couler et de faire un bel article tout à la fin avec une vraie critique du label "les trésors d'Hojo" que Ki-oon sort, d'autant que ça rejoint un peu la nouvelle direction de la rubrique ^^. 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques