8/10

Stardust Crusaders T.2


I want you ?
Joseph, Jotaro et leurs compagnons avaient décidé de partir en avion en Égypte mais leur rencontre avec Tower of Gray, le stand découpeur de langues, leur a fait prendre conscience d'une chose : ils ne peuvent pas mettre en danger des innocents de cette façon. C'est donc un peu à contre-coeur qu'ils partent en bateau vers leur destination, la tanière de Dio. Commence alors une course contre la montre pour vaincre le vampire qui, en plus de son nouveau pouvoir, a sous ses ordres toute une armée de soldats qui possèdent leurs propres Stands...

Alors qu'ils essaient de souffler un peu après leur tumultueux voyage en avion, Jotaro et ses amis tombent nez à nez avec... un Français ! C'est assez marrant de voir comment Jean-Pierre Polnareff est décrit : ce dernier ne comprend rien en langue étrangère (il va demander à Joseph de lui traduire un menu), il ne pense qu'avec son entrejambe (il n'hésite pas à charmer les demoiselles qui passent, sûrement ce que les étrangers considèrent comme étant le romantisme à la française) et, quand même un point plutôt positif, il possède un esprit très chevaleresque (il n'hésite pas à révéler les spécificités de son stand à ses adversaires). Sachant que les chapitres de ce volume datent du début des années 90, c'est amusant de voir que les stéréotypes n'ont pas vraiment changé en 20 ans (on nous voit encore comme ça dans certains pays, si si !). En ce qui concerne l'histoire, on n'avance pas des masses, mais on a le droit à de nouveaux combats entre stands qui ne sont pas mauvais. Cependant, il faut avouer que, après avoir lu les parties 5 et 6, on s'attend à quelque chose de beaucoup plus tactique que ça ne l'est pour le moment (bon, ça reste difficile de critiquer ça puisque ce n'est que le tout début de ce genre de combats). Une chose commence pourtant à se mettre en place : il n'y a pas de stands faibles à proprement parler mais des stands qui possèdent tous des spécificités particulières qui, utilisées correctement, peuvent mener l'utilisateur à la victoire. 

Stardust Crusaders, considérée comme la meilleure partie de la saga Jojo prend son temps pour démarrer et pose avec brio les bases de ce qui formera l'un des piliers de la série (les combats de stands). Le chemin jusqu'à Dio sera encore long !

A découvrir

Steel Ball Run T.2

Partager cet article
A voir

Tokyo ESP T.3

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques