8/10

Stardust Crusaders T.4


Ora, Ora, Ora, Ora, Ora !
Avdol a une balle dans la tête et nos héros font face à une paire d'ennemis apparemment imbattables : l'Empereur, dont l'esprit prend la forme d'un pistolet, et le Pendu, qui se cache dans les miroirs ! Avec la mort qui se rapproche dans chaque morceau de verre, Polnareff et Kakyoin ont-ils une chance de s'en sortir vivants ?

Après un tome 3 exceptionnel, difficile de mettre la barre plus haut. Stardust Crusaders continue pourtant en gardant une qualité certaine. Après la mort d'Avdol à la fin du volume précédent, nos héros tentent de le venger, non sans mal puisqu'ils tombent face à un stand qui paraît imbattable. Cependant, s'il y a une chose qui marche bien dans Jojo, ce sont les combinaisons ! 

Dans son délire, Araki nous invente des capacités plus bizarres les unes que les autres et donne vie à des créatures vraiment étranges. Les pouvoirs des sbires de Dio, tous attirés par une chose, l'argent, sont variés et permettent au récit de garder un dynamisme sans précédent. Absolument aucune monotonie et surtout, pas besoin de surenchère de puissance puisque les affrontements ne sont aucunement basés sur la force pure. L'auteur a donc trouvé une recette qui marche décidément bien et qui lui permet de se renouveler autant que son imagination le lui permet. Avec des combats toujours aussi bien mis en scène, on a qu'une seule envie, c'est que ça ne s'arrête jamais ! 

A découvrir

Stardust Crusaders T.3

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques