9/10

Steel Ball Run T.1


En selle !
Steel Ball Run est une course de chevaux qui aura lieu aux USA, au départ de San Diego pour finir à New York, à la fin du XIXe siècle. Plus de 6 000 km à parcourir, mais la récompense s'avère être à la hauteur : 50 millions de dollars. Les participants viennent de tous les horizons (Angleterre, Égypte, Mongolie...) et tous ont leur propre motivation, comme ce jockey en quête de gloire, ou encore le jeune Indien qui veut récupérer sa terre face à l'envahisseur blanc. Mais Jairo Zeppeli semble concourir pour des raisons bien plus mystérieuses, armé d'étranges sphères d'acier.

Araki prend ses fans à revers puisque ce n'est pas un Joestar qui est le héros de ce volume mais un Zeppeli (après la fin de Stone Ocean, c'est pas si étonnant que ça au final). Bon après, l'autre n'est pas bien loin mais quand même ! Est-ce que ça nous change vraiment la vie à nous lecteurs ? Pas vraiment. On retrouve tout ce qui fait la force de Jojo depuis des années (même si les stands sont encore un peu (beaucoup) cachés). Ainsi, les fans pourront retrouver des visages connus avec le fameux jockey anglais Diego Brando (surnommé Dio, tiens, comme par hasard !) ou encore Abdul et son chameau. 

Parler plus est assez difficile étant donné le peu d'informations contenues dans ce premier tome. On sait que la course va être haletante, rude et que celui qui la gagnera sera riche. Ce que l'on ne connaît pas, ce sont les raisons de son organisation, les motivations des personnages, leurs pouvoirs (et même s'ils en ont ou pas...)... Bref, on est encore un peu dans le flou. Un duo Zepelli/Joestar est de nouveau formé et c'est avec un grand plaisir que l'on suivra leurs aventures (probablement) déjantées.  

Le principe vous rappellera peut-être l'excellent Run day burst de Yuko Osada mais la lecture vous montrera quelque chose de totalement différent. Araki a su utiliser habilement le renouvellement qu'il a lui-même provoqué lors de la fin de Stone Ocean. C'est donc avec plaisir que l'on va découvrir cet univers parallèle où les stands n'ont pas encore fait leur apparition (on croit en voir un mais bon, on est sûr de rien pour le moment). 

A découvrir

Tales of Legendia T.5

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques