4/10

Sumomomo Momomo, la fiancée la plus forte du monde

Un titre comique qui en fait des tonnes pour tenter de vous faire plier en quatre. Le seul problème, c'est qu'il n'y arrive pas.

Non. Sumomomo Momomo, la fiancée la plus forte du monde n'est pas un cousin éloigné de l'imprononçable Bobobo-bo Bo-bobo. Par contre, oui, les auteurs nippons sont de grands malades de donner des titres incompréhensibles à leurs œuvres. Sans ouvrir la première page du manga ni sans regarder la couverture, on aurait déjà pu vous faire la synthèse du manga : un titre comique qui en fait des tonnes pour tenter de vous faire plier en quatre. Dans cette veine, Shinobu Ohtaka se met en parallèle d'un autre grand dingue agissant sous le nom de Hideki Owada (Panzer Princess Punié, Keishicho 24, Heaven Eleven, Crazy Beach). Le problème, à force de vouloir faire rire à tout prix, c'est que les gags deviennent redondants et lassants...

Sumomomo, c'est du lourd... (applause)

Sumomo Momomo
Sumomo Momomo
Un lycéen banal, Kôshi Inuzuka, reçoit un jour la visite de la fiancée la plus forte du monde, Momoko Kuzuryû ! D'un coup de poing, elle brise des rochers, elle inverse le cours des cascades, elle dompte les bêtes sauvages... Réussira-t-elle à gagner le cœur du jeune homme le plus peureux de son lycée ?

En ouvrant enfin les premières pages, constatons qu'une fille dotée à la force surhumaine se plait à coller des raclées à tous les autres combattants désirant exterminer la lavette intelligente (et accessoirement personnage principal du titre) sur lequel elle a jeté son dévolu. Et voilà. C'est à peu près tout. Il faut s'y résoudre. Lorsque les mangakas veulent créer une histoire complètement délirante, le scénario est un outil complètement obsolète. Ce qu'il faut, c'est du gag. Du lourd. Le problème demeure l'inspiration pour aller chercher l'humour là où on ne l'attend pas et Sumomo Momomo met les pieds dans le plat en répercutant des situations vues mille fois pour les servir à sa sauce. Tout réside dans l'action et la force surhumaine de personnages possédant un sens de la réalité d'une autre planète et des priorités vitales toutes autres que les nôtres. Alors forcément, on part dans la surenchère, on monte les marches quatre à quatre en se prenant les pieds dans le tapis et les situations virent souvent au ridicule pour déboucher sur un vide total. Après trois ou quatre chapitres, l'envie de se détacher du manga apparaît presque irrésistible...

Wonder woman

Ce drama school pêche aussi par sa qualité graphique faiblarde. Rien qu'à voir certaines carrures de personnages, on se demande ce que l'auteur espérait montrer. La mangaka en rajoute des tonnes en trafiquant ses personnages pour du SD quasi permanent et un manque évident de travail sur autre chose que les personnages, les trames moches se succèdent pour compenser... La fiancée la plus forte du monde se retrouve se retrouve acculée, ne parvenant pas à trouver un rythme de croisière pour faire avancer l'intrigue. Décevant. Reste des gags, encore des gags, toujours des gags mais des rires en petite quantité au final.

Dès l'annonce du scénario, on se rendait compte que cette comédie n'allait pas planer bien haut mais elle se trouve encore en dessous des attentes. Sumomomo Momomo ne trouve jamais une ligne directrice intéressante soulevant juste un peu d'intérêt à chaque apparition d'un nouveau personnage assassin pour rapidement retomber dans ses travers.

A prendre pour essayer si vous n'avez encore jamais feuilleté Keishicho 24 mais autrement passez votre chemin, vous ne rigolerez pas plus et Ohtaka risque fort de vous décevoir par ses carences graphiques assez lourdes.

Partager cet article

A propos de l'auteur

10 commentaires

  • Anonyme

    11/03/2008 à 15h14

    Répondre

    je trouve la critique un peu dure


    jai acheté ce manga et je l'ai trouvé  tres drole et malgré ce qui est dit moi jai envie de savoir la suite. Il ya quand meme de la psychologie,pris il est vrai avec beaucoup d'humour,pourtant je trouve la relation entre les deux personnages intéressantes

  • Dat'

    11/03/2008 à 19h33

    Répondre

    "Non. Sumomomo Momomo, la fiancée la plus forte du monde n'est pas un cousin éloigné de l'imprononçable Bobobo-bo Bo-bobo"


    Ahah j'ai pensé à la même chose en lisant le titre du manga...


     

  • Anonyme

    12/03/2008 à 12h35

    Répondre

    Dommage, je pense que le chroniqueur est complètement passé à coté du génie de ce manga!


    Au contraire, le scénario est super présent, et les personnages "mal dessinés" selon lui sont, au contraire, superbes selon les pages. Animeland en a fait son manga du mois, et à mon sens ils ont eu bien raison.


     Dommage, on ne peut pas avoir raison à tous les coups!

  • Mash

    29/03/2008 à 20h08

    Répondre

    J'avais lu plusieurs critiques positives sur ce manga, mais j'ai finalement été déçu par le manque d'humour au fil des pages. Le dessin est joli, l'histoire sympa, mais finalement on oublie relativement vite cette série qui restera juste un bon moment sans plus.

  • Anonyme

    31/03/2008 à 23h02

    Répondre

    Il faut noter que l'humour arrive surtout dans le tome 2 ... donc moi j'ai adoré ... sinon c'est vrai que le tome 1 ne m'a pas marqué .

  • Anonyme

    19/04/2008 à 02h34

    Répondre

    Rho oui la critique peut etre facile.. si le manga se prenait au serieux ^^', que se soit en version animè ou papier il est clair que tout ici est du pure délire, et parfois il faut arreter, se mettre devant son pc, et juste regarder pour se vider le cerveau ^^


    Oui ce manga n'est pas supra joli mais reste agrèable à regarder, les animaux (très moches c'ets sur) qui apparaissent dans les combats rapelle assez facilement les grosse parodie de SaintSeya avec le dragon et compagnie. Les gags sont parfois géniallisime avec le coup de la dégustation de sushi à meme le corps..bien sur c'est pas une oeuvre d'art.. c'ets juste un bon moyen de passè le temps, les perso qu'on peut trouvè vu et revu sànt sympa, agrèable (quoi que je ne voit pas souvent de combattant tigre avec un QI de chaton soût après avoir bu du jus d'orange..^^). Certains gros clichès repris sont géniaux aussi (la parodie des guerriers avec le coucher de soleil et le petit "mariage arrangè")


    Un manga que j'ai regardè d'une traite, juste pour savoir la fin.. sur j'ai zappè certains épisodes mais je me suis quand meme bien amusèe.. et sa reste le plus important faut arreter de tout prendre au serieux parfois

  • Anonyme

    09/05/2008 à 12h04

    Répondre

    Mwa je trouve se manga énorme !!! Il est trop drôle! et la voix de Momoko est délirante !! Voila je vous le konseille.

  • Anonyme

    30/10/2008 à 22h33

    Répondre

    au début j'ai trouvé ca longs mais je l'ai relu il y a pas longtemps et j'ai acheté le reste des volumes qu'il y avait je trouve sa trop bien toujours de l'action.kiss

  • Anonyme

    27/01/2009 à 18h39

    Répondre

    moi je ne connais pas trop les mangas mais je connais celui la, je trouve les personnages assez attachant et en particulier cette fille un peu taré, c'est pas très original mais c'est toujours sympa, mais je ferais une petite remarque, dire que c'est du travail baclé (meme si c'est pas le terme exacte) etne pas relire ta critique est une bien bel bourde je trouve "La fian­cée la plus forte du monde se re­trouve se re­trouve ac­cu­lée"

  • Anonyme

    22/10/2009 à 12h38

    Répondre

     

    Alala, mais qui pond ces critiques ?


    Sans casser des briques, ce mange est tout de même sympa et respectable !


    Cette vision différente des autres est justement ce qui
    donne à ce mange cette touche d’originalité et d’humour


    Si vous aviez poussé la lecture vous auriez vu qu’à partir
    du tome 8 le héros décide de se prendre en main et de se surpasser.


    Personnellement  je
    kiffe totalement et je n’ai pas du tout envie de le « jeter »


    J’en profite pour dire que j’aime aussi panzer princess
    punie, keishicho
    et crazy beach qui sont des mangas super déjantés

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques