7.5/10

Tales of Xillia: Side Milla T.1

Dans le monde de Rieze Maxia, les esprits cohabitent avec les hommes. Cependant, un grand nombre d’esprits se sont mystérieusement évanouis ! Milla Maxwell, le seigneur des esprits, se rend au laboratoire militaire de la cité de Fennmont pour enquêter sur les causes de ces disparitions. Elle y rencontre Jude, un jeune étudiant en médecine. Quels dangers planent sur eux ? Découvrez les contes de Xillia à travers les yeux de Milla, son héroïne !


Mimi, non ?

Alors que toutes les autres séries estampillées Tales of sont sorties chez Ki-oon, Doki-Doki a réussi à rafler la dernière adaptation en date : Tales of Xillia – Side Milla. N'ayant pas joué au jeu (en même temps, il n'est pas encore sorti à l'heure où j'écris ces lignes), je ne pourrais pas vraiment faire de comparatif, ce qui n'est pas plus mal puisque je vais ainsi pouvoir me concentrer sur le manga en lui-même. Le premier contact est plutôt agréable avec un ouvrage qui tient bien en main et des pages couleurs en début de tome. Le dessin, même si assez standard reste vraiment agréable à l' œil et ne gâche aucunement le character design propre aux jeux-vidéos. Les scènes d'action sont bien gérées et l'auteur réussit à faire en sorte que les combats ne soient pas confus, même quand il y a beaucoup d'ennemis.

En ce qui concerne les personnages, on retrouve quelque chose d'assez classique avec un jeune ingénu (Jude) qui n'a pas l'air très au courant de ce qui se passe et une jeune fille qui n'a pas l'air plus au courant (Milla). La seule différence entre les deux, c'est que Milla est ultra-puissante. Elle commande aux esprits élémentaires (Ifrit du feu, etc.) et en termes d'utilisation, on peut dire sans problème qu'elle sait ce qu'elle fait. Manque de pot pour elle, les esprits vont être très rapidement mis de côté (pour une raison que je préfère ne pas dévoiler) et elle va se retrouver bien embêtée. Tout ceci n'est évidemment qu'un prétexte pour mieux rebondir et nous montrer d'autres talents cachés dont on n'avait même pas idée. La relation qui se créé entre les héros est assez marrante au début (quand Milla écoute à peine Jude) et change au fur et à mesure du tome.

Les choses commencent très vite et on apprend à connaître les deux personnages principaux assez rapidement. Au rythme où ça va, on devrait entrer dans le vif du sujet sans trop tergiverser. Bonne pioche pour Doki-Doki qui lance un nouveau titre qui démarre doucement mais qui promet beaucoup. À suivre…

A découvrir

No Longer Heroine T.2

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques