9/10

The Arms Peddler T.1


La couverture française est très sobre
Un volume 1 ? C'est parti pour une introduction !
Le monde tel que nous le connaissons est devenu une terre désolée et aride où les monstres et les criminels pullulent. Sona voit sa famille se faire décimer par Hydra, un brigand célèbre et primé, avant de se faire marquer au fer rouge par ce dernier. Laissé pour mort, il sera sauvé de justesse par Garami : une marchande d'armes. Ayant juré de venger sa famille et de tuer Hydra, Sona va devoir rembourser sa dette envers la charismatique marchande d'abord. Puisqu'elle a sauvé le jeune garçon, sa vie lui appartient, c'est la loi dans cet enfer. Pour retrouver sa liberté, il va devoir l'aider dans son travail pour gagner 100 pièces d'or. Il rencontrera lors de son voyage tyrans, hommes en quête de vengeance, marchands d'esclaves et bêtes féroces... Autant dire que la route sera longue et semée d'embûches pour le jeune Sona.

Que peut-on attendre du prochain volume ? On peut attendre énormément. Cette série démarre sur les chapeaux de roue. On comprend facilement pourquoi des auteurs comme Hiroya Oku (Gantz) et Kentaro Miura (Berserk) sont fans ! Même si le monde apocalyptique est très très classique, il faut signaler que son aspect est particulièrement soigné. Le coup de crayon du dessinateur est vraiment accrocheur. Il semble aussi à l'aise avec les créatures et monstres en tous genres qu'avec les formes de la gent féminine (il faut bien un peu de fan service !). Ce que l'on a vu pour le moment ne permet pas de faire beaucoup d'hypothèses quant à l'histoire mais on s'attend quand même à voir d'autres marchands d'armes sous peu. Un petit (microscopique ?) bémol : on regrettera peut-être un peu la petite variation entre la couverture japonaise et la couverture française (le logo japonais est vraiment magnifique) mais ce n'est qu'un détail minime.

Au final, ça vaut le coup de le lire ou on peut passer ? Cette nouvelle série de chez Ki-oon est probablement un des nouveaux titres incontournables de l'éditeur. Je n'ai pas vu passer le temps lors lecture du tome (qui est très épais pour mes petites mains soit dit en passant) et j'ai été assez surpris une fois arrivé à la fin. Si vous aimez les ambiances post-apocalyptiques et explosions de toutes parts, vous ne pourrez qu'être conquis par ce qui s'annonce comme un futur classique du manga !

A découvrir

Übel Blatt T.11

Partager cet article
A voir

Conductor T.2

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

4 commentaires

  • Blackburnes

    27/02/2012 à 12h52

    Répondre

    " Si vous aimez les ambiances post-apocalyptiques et explosions de toutes part "
    Hum , trigun quand tu nous tiens http://manga.krinein.com/-24691/the-arm ... 18291.html

  • naweug

    27/02/2012 à 12h58

    Répondre

    C'est vrai que ça fait un peu penser à Trigun.. mais ça en est loin quand même. Je ne m'attendais à rien en le lisant et j'ai trouvé ça pas si mal que ça. Enfin un shônen qui 'sort un peu du lot', mais pas trop quand même. Vivement que les Jap (et ceux qui contractent les licences) retrouvent un peu de la pêche des manga d'avant, car on s'emm*rde drôlement en shônen ces dernières années..

  • Choucroot

    27/02/2012 à 13h24

    Répondre

    Trigun est un piètre anime dont la nullité totale de la fin est à la mesure du désintérêt que suscite cet ersatz de Cowboy Bebop.
    Trigun, c'est pas bien.


    Moi jugeant ? nooooooooooon...

  • Blackburnes

    28/02/2012 à 12h43

    Répondre

    Choutcroot, je suis absolument pas d'accord avec toi . Trigun est loin d'être un Erzat de Cowboy .
    Déjà les deux mangas/animes démarrent en même temps et ensuite , dans Beepop on a un groupe de chasseur de primes et dans Trigun , on a un justicier en cherche de rédemption .

    Menfin après chacun son avis ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques