9/10

The Arms Peddler T.4


L'épée de Garami enfin dévoilée !
Alors que la tête de Garami est mise à prix, c'est à Sona de reprendre sa charrette et son rôle de vendeur d'armes. Poursuivis par les frères Cerberus (des chasseurs de primes prêts à tout pour la tête de Garami), ils entrent dans la Forêt Noire, un endroit mystérieux qui apparaît à des endroits différents. Ils seront invités par la Comtesse de Guillemin. Cette dernière a besoin d'une arme qui peut tirer des balles en argent car une menace pèse sur la forêt noire et elle est posée par nul autre que son fils chéri. Meurtri par une histoire de coeur, il est très remonté contre l'environnement créé par sa mère pour "protéger" les vampires. Il a développé toute cette colère après avoir lu un certain grimoire qui intéresse aussi Garami...

La série continue sur les chapeaux de roue avec un quatrième volume riche en action. Entre la capture d'Airi et "l'éveil" de Garami, l'auteur nous offre une flopée de chapitres tous plus impressionnants les uns que les autres. On découvre enfin la véritable forme de l'épée de Garami et ce à quoi elle sert. L'un des objectifs de l'ex-vendeuse d'armes sera aussi révélé et le scénario s'épaissit pas mal avec les informations disséminées dans ce volume.

On devrait voir Garami éveillée en action dans le prochain volume dans un combat contre Robert Guillemin. Difficile d'imaginer plus de choses pour la suite puisque pour le moment, la majeure partie de l'action se concentre sur le mystérieux grimoire qu'a lu Robert et à l'intérêt qu'il porte à Garami. Révélations et combats seront les maîtres mots pour le volume cinq.

Trop rapide, c'est ce qu'on se dit une fois arrivé à la fin de ce quatrième tome de The Arms Peddler. Le cinquième vient de sortir au Japon donc on ne devrait pas le voir de si tôt mais une chose est sûre, si la série continue à ce niveau, elle a tout pour devenir un grand classique. Personnages charismatiques, dessins d'un dynamisme effrayant et scénario de plus en plus mystérieux... Bref, la série a tout pour plaire !

A découvrir

Blood Lad T.2

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

4 commentaires

  • Blackburnes

    27/02/2012 à 12h52

    Répondre

    " Si vous aimez les ambiances post-apocalyptiques et explosions de toutes part "
    Hum , trigun quand tu nous tiens http://manga.krinein.com/-24691/the-arm ... 18291.html

  • naweug

    27/02/2012 à 12h58

    Répondre

    C'est vrai que ça fait un peu penser à Trigun.. mais ça en est loin quand même. Je ne m'attendais à rien en le lisant et j'ai trouvé ça pas si mal que ça. Enfin un shônen qui 'sort un peu du lot', mais pas trop quand même. Vivement que les Jap (et ceux qui contractent les licences) retrouvent un peu de la pêche des manga d'avant, car on s'emm*rde drôlement en shônen ces dernières années..

  • Choucroot

    27/02/2012 à 13h24

    Répondre

    Trigun est un piètre anime dont la nullité totale de la fin est à la mesure du désintérêt que suscite cet ersatz de Cowboy Bebop.
    Trigun, c'est pas bien.


    Moi jugeant ? nooooooooooon...

  • Blackburnes

    28/02/2012 à 12h43

    Répondre

    Choutcroot, je suis absolument pas d'accord avec toi . Trigun est loin d'être un Erzat de Cowboy .
    Déjà les deux mangas/animes démarrent en même temps et ensuite , dans Beepop on a un groupe de chasseur de primes et dans Trigun , on a un justicier en cherche de rédemption .

    Menfin après chacun son avis ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques