7.5/10

The Breaker T.1&2

Second titre phare des éditions Booken, The Breaker vient de débuter sa seconde saison, intitulée New Waves, en Corée. Ce manwha de combat aura-t-il le succès nécessaire pour que l'éditeur se décide à licencier la seconde saison ?


"C'est le volume 00, hein ?"
Shinwoo, jeune lycéen faible, est maltraité par des membres de sa classe. Alors qu'il est sur le chemin du retour, il voit un jeune homme, apparemment en mauvaise posture, se défaire de ses adversaires en un clin d'oeil. Le lendemain, au lycée, ce dernier se présente comme étant M. Han, le remplaçant de son professeur d'anglais. Il va donc lui demander de l'aide pour se défaire des brimades dont il est victime. Seul ombre au tableau, M. Han n'a absolument pas envie d'enseigner les arts martiaux à une victime comme Shinwoo... Le titre commence comme GTO mais dérive TRES rapidement. En effet, le côté dragueur (un peu Ryo Saeba sur les bords) et bagarreur rappelle définitivement Onizuka, le jeune maltraité et le côté ecchi aussi.


Je veux la même infirmière :/

Mais que nenni, l'humour est très différent. Même si M. Han compte souvent sur sa force, sa réticence à aider Shinwoo donne lieu à des situations souvent cocasses (il aide des jeunes à le tabasser par exemple). L'infirmière (qui a l'air de BIEN connaître M. Han), Lee Si-Oh présentée dans le volume 2 vient mettre du piment dans tout ce petit monde. Le graphisme sert l'action, mais surtout l'impression de puissance qui se dégage de M. Han, avec brio. Tantôt SD, tantôt fin, le dessinateur maîtrise ses traits à la perfection, il suffit de voir les superbes couvertures... Au niveau de l'édition, on remarque les mêmes petits pépins que dans Ping ! : absence de sommaire et de numéros des chapitres, quelques fautes d'orthographe. Cependant, cette fois, le sens de lecture est respecté, ouf ! L'éditeur s'améliore, sans aucun doute !

A découvrir

Ping ! T.1&2

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Jojoban

    30/07/2011 à 13h33

    Répondre

    En fait les manhwa corééens sont édités d'origine dans le sens européen donc pour Ping c'est normal. Pour The breaker, je crois qu'il a d'abord été publié au japon bien que les auteurs soit coréens. D'où le sens de lecture japonais.
    http://manga.krinein.com/critique-f ... 16704.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques