A DECOUVRIR
9/10

The Moon Sword T.1


L'intrépide Kaguya !
Il était une fois, une jeune et belle princesse répondant au doux nom de Kaguya, promise au merveilleux destin de succéder à sa mère, l'Impératrice d'Argent régnant sur la face cachée de la Lune. Sauf que… l'héritière du clan Takenouchi (clan des bambous) en question est un indécrottable garçon manqué qui prend son rôle trop à la légère ! Mais lors de la cérémonie devant officialiser sa future intronisation, le destin de Kaguya bascule. Profitant de la santé toujours plus fragile de l'actuelle Impératrice, le clan Umenouchi (clan de la prune), farouche opposant à la dynastie en place, provoque un coup d'état fatidique. Afin d'enrayer leur accès au trône, Kaguya se voit brutalement confier Futsunushi, l'Épée Sacrée symbole de pouvoir, et est poussée à l'exil sur la lointaine planète Terre. Pour la jeune fille, c'est le flou total quant à la situation sur sa planète d'origine. Elle va ainsi découvrir un monde complètement différent de celui auquel elle était habituée et tentera de devenir une femme digne de ce nom afin de retourner sur la Lune la tête haute.

The Moon Sword est la nouvelle série d'un auteur que Kazé manga nous avait présenté lors de ses débuts, Tatsuya Endo, à qui l'on doit Tista (2 tomes, série terminée). Alors que sa première série se déroulait dans le monde de la mafia, on change complètement d'univers en suivant Kaguya dans une ville lunaire qui ressemble beaucoup aux villes du Japon moyenâgeux. Quand je dis ressemble, il y a quand même certains détails qui ne trompent pas, à commencer par la technologie présente un peu partout. Ne vous étonnez donc pas de voir GPS, vaisseaux spatiaux et autres armes de pointe alors que les édifices et vêtements sont d'époque (quoique, pour les vêtements, on sent quand même la fibre futuriste). L'intrigue est plutôt bien menée pour le moment et reste dans les classiques imposés par l'époque. Quand il y a des nobles, il y a toujours des luttes d'influence et de pouvoir cachées partout et c'est le cas ici aussi puisque la branche cadette de la famille royale veut reprendre le pouvoir (perdu à cause d'une impératrice un peu zinzin) par la force. Ce qu'il y a d'original, c'est le caractère bien trempé et complètement imprévisible de la reine, prête à tout pour son peuple mais aussi pour sauver sa fille, même à l'envoyer sur Terre, lieu d'exil des criminels lunaires. Cerise sur le gâteau, la fille a le même caractère que la mère donc parmi les criminels... ça promet !

Avec un trait super dynamique, Endo nous envoie en pleine action avec sa nouvelle série qui fait mouche du premier coup. On est très rapidement conquis par le caractère peu commun de la princesse et le mélange entre technologie futuriste et bâtiments anciens. La série sera courte (seulement 5 volumes) et l'auteur nous fera probablement savourer chaque volume. Si vous ne connaissez pas son univers, essayez Tista (juste deux petits volumes !) et vous reviendrez chercher The Moon Sword, je vous le garantis !

 

Pour vous faire votre propre idée, vous pouvez aussi visionner la bande annonce en suivant ce lien qui vous amènera sur le site de Kaze Manga.


Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques