8/10

The Moon Sword T.2


Pour le moment, elle est motivée !
Aussi ravissante que cruelle, la jeune Izumiya, homologue de Kaguya au sein du clan Ume, rêve de mettre la main sur la puissante épée sacrée pour replonger l'Empire Lunaire dans la terreur du règne de la 42e Impératrice d'Argent, la sanglante Hatoya Umenouchi. On raconte d'ailleurs que le chef du gouvernement précédent, complice des crimes d'Hatoya, fut exilé sur l'Astre Impur, dans la prison de Zentsûji… Lieu où vont se retrouver par erreur la jeune recrue de la Garde Impériale Mikuni et notre téméraire Kaguya…

On continue à en apprendre un peu plus sur le passé de l'Empire Lunaire avec quelques petits flashbacks consacrés à Hatoya Umenouchi et un personnage étroitement lié à elle viendra mettre son grain de sel dans la lutte qui fait rage entre les Ume et les Take. Pour le moment, la série poursuit dans le style "quête initiatique" et la jeune princesse a encore beaucoup à apprendre pour pouvoir prétendre à un retour au pays. Les Ume se révèlent beaucoup plus intéressants que prévu. Ceux que l'on pensait intelligents et manipulateurs ne sont en fait que des pions (avec une enfance difficile soit, mais ceci n'excuse pas cela) qui sont manipulés par des personnages froids et encore plus calculateurs. Pour le coup, c'est surtout la princesse Izumiya qui me fait plaisir en se posant comme ennemi absolu, prête à tout pour mettre la main sur une épée (et donc un royaume) qu'elle estime lui revenir de droit. 

Vous l'aurez compris, ce deuxième volume de The Moon Sword ne perd pas en qualité. Même si l'action est un peu plus lente, la qualité de la narration et les loufoqueries de Kagura suffiront à vous arracher un ou deux petits sourires ; une lecture qui continue à être très agréable donc.

A découvrir

Prophecy T.2

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques