6/10

The Moon Sword T.4

Au village de Toyomiko, Kaguya et Mikuni découvrent que Kushiko, une jeune fille promise en sacrifice au mystérieux "Dieu de la Mort argenté", est en réalité la sœur disparue de Kiruhito Matsunouchi. Ce dernier, après avoir ramené non sans mal Futsunushi au palais, s'oppose désormais à son puissant père, le soupçonnant de lui avoir menti sur la mort de sa sœur. Décidés à faire la lumière sur la vérité, Kaguya et ses compagnons se dirigent vers la capitale, mais tombent en chemin sur la sombre prison de Sanowake, qui semble renfermer tous les mystères du clan Matsu...


En mode estampe !

Les aventures de Kaguya continuent et se font... longues. Ce volume est très long à lire (alors qu'il n'est pas plus épais que les autres), la faute à une dose de texte presque indigeste par moments. Je n'ai rien contre le texte mais il ne faut pas oublier que nous sommes dans un manga et que, parfois, il serait préférable de montrer certaines choses plutôt que de les expliquer dans de longues tirades. Selon moi, c'est pour cela que l'histoire principale n'avance pas beaucoup. Depuis le tome 3, on s'est plongé à la poursuite du clan Matsu mais on a délaisé la trame principale puisque le clan Ume est libre de ses agissements depuis tout ce temps... Sachant qu'il ne reste plus qu'un volume avant la fin, je me demande comment l'auteur va pouvoir conclure tout ça, en particulier pour le retour, la vengeance, etc. Une chose qui ne change pas : c'est la qualité du graphisme qui est toujours aussi soigné. Tantôt moderne, tantôt vieillot, le mélange entre les styles est une vraie réussite. 

Le prochain volume sera le dernier. Sur Krinein, on l'attend de pied ferme pour voir comment tout cela va se conclure. On se donne rendez-vous au mois d'août ! 

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques