5.5/10

Tie Break

Le tennis sous forme de shônen sportif avec un héros positif et grande gueule, c'est le cocktail de Tie Break.

Ryô vient d'intégrer un lycée sportif et grâce à l'un de ses camarades, il décide de rejoindre l'équipe de tennis, sa nouvelle passion. Impossible pour lui de s'amuser puisque son grand-père, maître de sabre, confie son entraînement à l'une de ses connaissances également professeur de kendô. Il acquiert ainsi un physique redoutable !
Attisant ainsi la jalousie de certains, Ryô se bat au fil des tomes contre lui-même mais aussi contre son nouvel ennemi Tsujimoto. Ce dernier lui proposera de régler ses comptes sous la forme d'un match en équipes. Mais son jeu brutal et vicieux ne sera pas facile à dominer !!

Tie Break
Tie Break
Soleil s'est décidé à lancer dernièrement le concurrent de Prince du Tennis sous la forme d'un titre similaire sur de nombreux points : un drama school centré sur un héros sans complexe dont le futur est rapidement évoqué... reste seulement la longue méthode pour y parvenir. Et cela à travers des matchs au cours duquel notre héros révélera un potentiel resté endormi jusqu'alors. La différence notable réside dans la nature du héros : Ryoma le petit génie arrogant de Prince du Tennis laisse place à Ryô le novice chanceux et débonnaire. Le second tombe immédiatement dans la case du protagoniste de shônen manga, battu et rebattu dans les différents titres sportifs en tout genre. Quelques rires discrets et quelques rapides matchs plus tard, notre héros apprend le tennis sur le bout des doigts mais oublie de penser avec sa tête pour ne réagir qu'avec ses émotions. Forcément, avec un tel schéma répétitif, Tie Break n'évolue rapidement plus et se contente d'offrir une pléiade de matchs sans grand intérêt.

Le trait se révèle des plus classiques mais reste tout de même limité en plusieurs points, à savoir le remplissage, le sens du détail et l'expressivité des personnages. Ajoutons à cela une représentation du jeu en lui-même assez pauvre et des portraits de joueurs connus... méconnaissable et vous obtenez un titre qui ne vaut que par sa débauche d'énergie communicative.

Tie Break demeure un shônen sportif de base, loin des meilleurs titres du genre. Préférez allégrement le titre de Konomi dans la même catégorie, celui-ci possédant une diversité nettement supérieur en dépit de défauts aussi notables.

A découvrir

Gunnm - Other Stories

Partager cet article
A voir

Vairocana

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques