7.5/10

Toriko T.12

L'ingrédient manquant à la Century Soup revisitée par Komatsu n'était autre que de la salive de pingouin-muraille… Qui l'eût cru ?! Pas Toriko en tout cas, venu se délecter du bouillon exquis de son ami pour fêter la guérison de son bras gauche, plus robuste que jamais ! Plus tard, le président de l'OIG en personne convainc notre Gourmet Hunter de mettre la main sur la Pousse d'Ozone, la denrée reine parmi les légumes, pour compléter son menu idéal. C'est ainsi qu'accompagné de son fidèle Komatsu, Toriko débute l'ascension d'une montagne de dangers dont le point culminant est Vegetable Sky, le mythique potager céleste !


On passe au vert ?

Après une aventure en équipe à la recherche de la Century Soup, Mitsutoshi Shimabukuro décide de se recentrer sur ses personnages principaux et envoie Komatsu et Toriko uniquement à la recherche d'une salade mythique. Il réussit donc à alterner deux styles différents d'histoires avec une facilité déconcertante, le tout étant amené par une transition qu'on ne voit quasiment pas passer ! Le président de l'OIG semble avoir une petite idée en tête concernant Komatsu puisqu'il incite Toriko a en faire son partenaire pour chacune de ses missions. Il se pourrait bien que la complicité avec le jeune cuisinier soit la clé pour développer encore plus ses cellules Gourmet. Ces dernières lui seront nécessaires s'il veut se rendre dans le monde Gourmet, lointaine contrée où se trouvent des denrées rares et ô combien gouteuses. On sait donc où on se dirige pour la suite. Nos héros vont probablement se préparer pour aller dans ce fameux monde et potentiellement obtenir "God", le fameux met de légende qui pourrait bien finir comme plat principal de notre glouton. La discussion entre Toriko et le président de l'OIG est aussi une bonne occasion d'étoffer l'univers de la série puisqu'on en apprend plus sur Acacia (le Gold Roger de Toriko, comprenne qui pourra) et ses disciples. 

On a donc entre les mains un peu tome qui relance l'action et nous fait espérer des émotions fortes pour la suite (ça sent le GT Robot quand même...). Vivement septembre !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques