4/10

Trigun Maximum

Avec Trigun, j'ai déjà quelques souvenirs qui me reviennent en tête : des scènes marquantes, des personnages charismatiques, un humour sympathique qui en faisait un bon divertissement. A l'époque, je ne savais pas que l'anime avait débouché sur un manga répondant au nom de Trigun Maximum. Et des fois, je ferais mieux de ne pas savoir. Comment une série comme celle de Yasuhiro Nightow a-t-elle pu connaître un tel succès avec le nombre de faiblesses contenues dans les pages d'un seul volume ? Sans doute avec son duo de personnages emblématiques mais sûrement pas grâce au dessin particulièrement horrifique et gâchant la lecture. Ceux qui connaissent déjà l'anime retrouveront un univers familier avec une pointe de scepticisme, les autres en feront un bilan plus que mitigé...

Service minimum

Trigun Maximum
Trigun Maximum
Vash the Stampede est connu pour être le hors-la-loi le plus réputé d'un monde en ruine. Son nom le précède mais personne n'est capable de détailler précisément cette fine gâchette. Qualifié de monstre sanguinaire et de bourreau sans conscience rasant toutes les villes par lesquelles il passe, le typhon humanoïde se révèle être en fait un type jovial poursuivi par la malchance mais aussi par le dénommé Knives. Un lien les unit, un passé commun ne fait aucun doute, un combat va commencer et les meilleurs coupeurs de tête de ce monde devenu impitoyable, les Guns-Ho-Guns, veulent dézinguer Vash. C'est compter sans l'appui du prêtre rock'n'roll Nicolas D. Wolfwood, Millie et Meryl.

Deux catégories de lecteurs s'opposent : ceux qui cherchent de l'action pour de l'action trouveront leur compte dans Trigun Maximum, les autres seront tout de même légèrement dégoûtés par un manque cruel de profondeur qui prenait place dans l'anime et surtout par un dessin exécrable. Si l'intrigue est moyennement orchestrée au niveau des éléments-clés disséminés au compte-goutte par le mangaka, le suspense est très peu présent car reprenant intégralement les scènes cultes de l'anime même si celle-ci ne se déroule pas dans l'ordre chronologique original. Reste un problème : pourquoi Tonkam n'a pas sorti les deux volumes intitulés Trigun avant Trigun Maximum ?

Moonshot

Bien évidemment, la force du manga est contenue dans ses personnages charismatiques tels que son duo de héros aux multiples facettes mais aux langues bien pendues. Tour à tour, amis, ennemis, complices, partenaires de jeu prêts à se tirer dans les pattes, Vash et Wolfwood sont essentiellement mis en valeur, reléguant les autres personnages aux seconds rôles minimaux, excepté l'ignoble Knives. Malgré ce point de départ qui fonctionne à merveille, la sentence est irrémédiable en ce qui concerne le dessin si particulièrement laid que le lecteur en vient à se demander si toutes les mines de Nightow n'ont pas été mangées par un ogre avant de prendre le chemin de la feuille blanche.

Passant du SD à son trait habituel sans vraiment de changement, les plans de qualité sont très rares voire totalement absents. Les petites cases font peu honneur aux personnages, les plans sont relativement vides et peu détaillés. Même le SD est moche, c'est dire... Trigun Maximum mérite bien un zéro pointé question dessin mais heureusement que les situations caustiques relèvent le niveau. Cependant, à choisir entre l'anime et le manga, le résultat ne fait aucun doute, l'oeuvre originale étant définitivement plus plaisante rien qu'au niveau graphique.

Avec son lot de points faibles expressément, Trigun Maximum ne parvient pas à accrocher car même si le manga s'améliore au fur et à mesure, la qualité reste tout de même trop juste pour tenir sur une longue distance. Un beau gâchis...

A découvrir

Ka-Kong

Partager cet article

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • rhed308

    04/09/2005 à 13h16

    Répondre

    Reste un problème : pourquoi Tonkam n'a pas sorti les deux volumes intitulés Trigun avant Trigun Maximum ?


    c'est drole que tu dises cela car Tonkam editera des octobre Trigun

  • juro

    04/09/2005 à 16h31

    Répondre

    Oui oui je sais, mais la problème reste entier, pourquoi ?

  • Djak

    04/09/2005 à 17h03

    Répondre

    le coffret est repoussé

  • Anonyme

    19/08/2009 à 14h29

    Répondre

    Je trouve la critique de ce manga
    beaucoup trop sévère.


    Les dessins sont, il faut l'avouer,
    souvent d'une mauvaise qualité, plus particulièrement
    dans les scène de combats ou l'on peut par moment ce demander
    ce qu'il peut ce passer, mais ils n'en sont, je trouve, pas
    repoussant pour autant (enfin pas toujours).


    Certes l'humour délirant présent
    dans l'animé à presque disparu, mais l'histoire est
    plus complexe et je trouve mieux construite, ce qui rend le scénario
    plus mature et une intrigue plus prenante.


    De plus, certains personnages sont bien
    plus intéressant dans le manga, notamment Legato et Wolf­wood,
    sur qui nous apprenons beaucoup plus (petits flashbacks sur leurs
    passés respectifs)


    On regrettera également le
    manque de flashback sur l'histoire de vash et de knive lorsqu'ils
    était plus jeunes, ces petits retours dans le passé
    entaient importants dans la série, ils apportaient pas mal de
    réflexions et d'éclaircissements sur le passé du
    héro et de son frere.


    J'accorderai plus un 7/10 à
    cette série que j'apprécie tout de même malgré
    ces défauts

  • Anonyme

    24/09/2009 à 13h32

    Répondre

    Pour info, le manga a été créé avant l'anime! C'est juste qu'au japon, le magazine qui le publliat a fait faillite au bout des deux premiers tomes. Trigun "maximum" parus parallèllement est la suite de ces  tomes mais mais un dessin animé étant souvent plus repide a dévelloper qu'un manga à long therme, l'anime s'est terminé avant le manga. Voilà pourquoi l'hsitoire prend une tournure différente. De plus, en France, le manga est arrivé bien après le succès de l'anime. Mais l'oeuvre originale, c'est bien le manga de Nato et non le dessin animé de dybex. Pour le reste, totalement d'accord, le trait de l'auteur est loin d'être parfait sauf en ce qui concerne les vaisseaux et les armes.

  • Anonyme

    24/09/2009 à 13h38

    Répondre

    J'ai une toute dernière note à ajouter. un des principaux conserne aussi les dialogues:  souvent, on ne sait pas qui parle! c'est le comble pour un manga!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques