7/10

Trinity Blood

Le Vatican combat les forces du Mal, c'est bien connu (heu...) mais de manière pas toujours très catholique. Trinity Blood combat le Mal par le Mal...

Après l'Armageddon qui dévasta le monde il y a 500 ans, une nouvelle race fit son apparition : les Methuselah, des vampires avides du sang des rescapés terrans ! De nos jours, le Vatican veille à maintenir la paix entre les deux communautés... Abel Nightroad, un prêtre appartenant à la division AX du Vatican, est chargé de faire la chasse aux vampires malfaisants. Sous son air inoffensif, voir maladroit, Abel cache en fait une très grande puissance. Il est en effet un krsnik, un être qui a le pouvoir de se transformer progressivement en un vampire qui se nourrit exclusivement du sang d'autres vampires. Son chemin va croiser celui d'Esther, une jeune religieuse, qui l'aidera dans sa lutte. La survie de la race humaine dépendra de leur combat !!


Trinity Blood
Trinity Blood
Etonnamment, Trinity Blood est un shôjo qui ressemble à s'y méprendre à un bon shônen. Mais au-delà de la qualification du genre, ce manga est une généreuse adaptation d'un succès de la littérature fantastique nippone. Si le roman perd en partie son ambiance noire pour se retrouver gentiment édulcorée, le contexte et l'emballage tournant autour du mythe du vampire se montre passionnant. Si les premiers instants laissent présager d'une gentille histoire, le troisième volume introduit véritablement les personnages au sein d'une intrigue rocambolesque. L'ésotérisme dégagé par les rappels constants au christianisme et au Vatican rappelle Hellsing, avec en fond une guerre souterraine entre vampires et humains. Dommage que l'auteur insiste autant sur le personnage peu intéressant d'Esther, qui si elle se trouve être le protagoniste, ralentit constamment l'intrigue par ses interrogations. A l'inverse de nombreux personnages secondaires contribuent à donner une consistance supplémentaire à l'intrigue (excepté un Tres robotique inintéressant).


Le trait se montre tout à fait shôjo mais plutôt du genre shôjo travaillé. Si les personnages possèdent ce côté kawaï inévitable et si quelques planches rappellent qu'il s'agit bien d'un titre grand public très rassembleur, l'ensemble se révèle de bonne facture avec de nombreuses scènes d'action bien menées. L'action se montre comme le facteur clé du manga, chaque chapitre en contient une dose suffisante pour parvenir à tenir en haleine un lectorat surpris par l'alliance du trait et d'un scénario se complexifiant assez rapidement.


Trinity Blood se révèle être une bonne surprise tant par sa forme que par le fond de son scénario duquel on retire des valeurs et surtout une action trépidante, sans répit, frénétique, dès l'arrivée à Rome. Le côté vampirique est sans surprise, cependant le côté ésotérique et le fond du problème assez obscur demeurent de relatives bonnes raisons de se pencher sur le cas du manga. Les quelques inventivités de l'auteur par rapport au livre original ne font que discréditer l'œuvre, le côté fantastique étant déjà suffisamment important, elle n'a pas besoin de tenter de nous sortir de nouvelles surprises de mauvais goûts...

A découvrir

Blood + A

Partager cet article
A voir

Nonamour

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Subymona

    30/05/2009 à 10h06

    Répondre

    L'éso­té­risme dé­ga­gé par les rap­pels constants au chris­tia­nisme et au Va­ti­can rap­pelle Hell­sing, avec en fond une guerre sou­ter­raine entre vam­pires et hu­mains.


    Héhé ça me rappelait quelque chose dans le résumé. Mais quand même, tu m'as donné envie d'aller voir le roman d'abord pour voir un peu ces vampires (non, non ce n'est pas mon côté Twilight, c'est mon côté Dracula) avant de me tourner vers le manga. Il est temps que je découvre de nouveaux mangas, celui-là en fera partie.

  • Anonyme

    15/06/2009 à 23h33

    Répondre

    Au moins, les manga sont un peu plus passionnant à lire que de voir l'anime...

  • Anonyme

    06/03/2010 à 11h44

    Répondre

    Pour moi Trinity blood est l'un des meilleurs mangas sur les vampires avec Hellsing. Autant l'anime m'avait ennuyé, autant j'accroche totalement au manga. Les dessins sont vraiment sublimes; leurs vêtements sont si beaux et détaillés qu'il y a quoi de devenir vert de jalousie. Et je ne parle pas des illustrations couleurs qu'on peut trouver sur internet; personnellement elles me rendent baba d'admiration. Etant donné, que le manga est tiré d'un livre, l'histoire est très bien ficelé. Ensuite, ce que j'affectionne particulièrement dans ce manga, c'est qu'il propose un monde qui recoupe notre histoire et celle des vampires. je m'explique; tout d'abord le clivage entre le territoire humain et le territoire des Methuselah n'est pas sans rappeler la scission entre l'empire d'orient et d'occident. D'ailleurs les villes principales sont Rome pour les humains, et Tzara Methusélute pour les vampires (qui ressemble fortement à Constantinople). L'empire des Methuselah semble aussi s'étendre sur les pays de l'est. Pour moi ça correspond tout à fait au "berceau" des vampires. Dracula a d'ailleurs lui même vécu plusieurs années en Turquie et a été entrainé pour devenir janissaire. De plus "Radu" était le prénom de son frère, qui lui aussi était un traître au passage xD  etc...Enfin bref, pour moi qui adore l'histoire;ça me donne vraiment envie de vivre dans le monde de Trinity Blood X) (je veuux leur vêtement) 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques