7.5/10

Ultra Heaven

Teste moi ça, c'est du bon. c'est le nouveau truc à la mode, de l'Ultra Heaven. Avec ça, mon pote, tu vas partir rapido au 7e ciel... de la lecture.

Dans un monde futuriste où l'usage des drogues est encouragé par tous les médias, un homme, toujours en quête de sensations fortes, recherche la drogue ultime, celle qui abolirait les frontières entre rêve et réalité. Sa quête le mène jusqu'à l'Ultra Heaven, une substance d'un genre nouveau, tellement expérimentale qu'elle ne circule que sous le manteau. Il décide de la tester, sans imaginer les conséquences que ce choix aura sur sa vie...

Ultra Heaven
Ultra Heaven
L'usage des drogues est dangereux pour la santé. Et pourtant ? Si la drogue devenait aussi légale que l'alcool... En tout cas, Ultra Heaven  a déjà parasité le cerveau de son créateur et attaque déjà le nôtre en nous faisant rentrer dans un bad trip sans fin au cours duquel un nolife, délinquant à la petite semaine, va se retrouver au cœur d'une expérience scientifique en tant que cobaye. Ultra Heaven s'intéresse à nous présenter, à la manière de Las Vegas Parano, les différents types d'hallucinations en évoquant des ressentis par procuration. Ces scènes de délires se mélangeant à la réalité, le mangaka se plaît à perdre son lecteur dans les méandres de son cerveau pour ne plus trop savoir où se situe l'action, intégrant pleinement le lecteur dans l'histoire. Les thèmes forts et les points à soulever demeurent nombreux et exploités avec intelligence par le mangaka, la toxicomanie ne devient alors qu'une raison de se dépasser pour atteindre un degré supérieur d'éveil, la drogue devient alors un prétexte pour se subtiliser au quotidien trop morne. Et le monde d'Ultra Heaven un gigantesque terrain où l'on retrouve des êtres désemparés face à leur addiction.

Keichi Koike construit un univers riche dans lequel le protagoniste joue le rôle du canalisateur, attirant à lui tous les problèmes possibles et imaginables. Invincibilité, puissance sont des sentiments plaisants que le mangaka met joyeusement en œuvre à travers des scènes réjouissantes et drôles mais les mauvais moments sont plus marquants mettant le personnage en danger lors de chutes ou de rencontres du troisième type, sans prévenir. L'emballage graphique est de premier ordre avec un chara design et un remplissage gratifiant à l'œil et avec beaucoup de travail sur la perspective.

Ultra Heaven est un good trip vous plaçant directement dans la tête d'un toxicomane, ses bons et ses très (longs) mauvais moments. On peut tout de même noter que le manga ne s'écarte pas véritablement de son idée de départ et que la succession d'hallucinations ne fait pas sensiblement progresser l'histoire d'où une certaine répétitivité. Mais on y revient à chaque fois. Comme une addiction.

A découvrir

Sabre de Shibito (Le)

Partager cet article
A voir

Fairy Tail

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    08/06/2010 à 10h51

    Répondre

    un visionnaire!!!un artiste de talent !!!un nouveau genre dans le manga.....

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques