6.5/10

Undead T.2


Un style toujours aussi étonnant.
Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
On retrouve Taro toujours à la recherche du undead qui a enlevé son frère. On ne sait toujours pas si ce dernier est vivant ou mort, mais le patron du bar a dit à notre héros que le monstre aimait garder certaines de ses victimes en vie pour plus tard. Il lui apprend aussi que pour trouver sa cible, il va avoir besoin de la black list. Malheureusement pour Taro, tout le monde ne peut pas y avoir accès et il faudra qu'il fasse ses preuves pour pouvoir espérer obtenir les précieuses informations qui y sont consignées. Coup de chance pour notre héros, un grand tournoi pour décider du futur héritier d'un undead très puissant, Fudo, est organisé. Taro va donc avoir l'occasion d'aller se mesurer aux plus puissants chasseurs du pays pour récupérer ajouter un undead de plus à sa collection. Le jeune garçon sera-t-il à la hauteur ?

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Peu si ce n'est aucun changement de style entre ce volume et le précédent. L'auteur garde son style graphique très particulier et les "explosions" de undead sont toujours aussi impressionnantes graphiquement. On note quand même beaucoup plus de combats avec une grosse partie consacrée au tournoi de Fudo qui n'en est pas vraiment un mais qui appelle une grosse dose d'action et de baston.

Que peut-on attendre du prochain volume ? Notre héros se rapproche de plus en plus de son objectif et même s'il le trouve dans le prochain volume, on se doute que l'auteur a réservé le combat final pour le dernier tome. On se demande aussi si Taro va continuer sa vie de chasseur de undead une fois qu'il aura retrouvé son petit frère (vivant ou mort même s'il a plus de chances de continuer si jamais il est déjà mort).

Le mot de la fin : Cette petite série continue son petit bonhomme de chemin. Rien d'exceptionnel à signaler si ce n'est le graphisme assez atypique qui continue à étonner. La variété de undead est aussi à noter puisque l'auteur rivalise pour nous proposer des monstres toujours différents et aux pouvoirs multiples. Il suffit de prendre Fudo et ses "cent faces" pour s'en convaincre puisque ce dernier peut donner lieu à 100 attaques différentes. Il y a de quoi impressionner, non ?

A découvrir

Beelzebub T.7

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques