7/10

Vacances de Jésus et Bouddha (Les)

Lorsque les divinités viennent prendre du bon temps sur Terre, cela donne un titre assez amusant et décalé.

Après avoir œuvré au bien de l'humanité pendant deux millénaires, les deux amis décident de prendre quelques vacances en louant un petit appartement à Tokyo. Ils vont découvrir un mode de vie bien éloigné du paradis en vous offrant un regard inédit sur la société japonaise et plus généralement sur la vie sur Terre. Vous découvrirez par exemple la fierté de Jésus quand on le confond avec Johnny Depp ou ce que pense Bouddha de ces statues le représentant qui font les beaux jours des magazines de décoration.

 


DR.
Ils sont de retour. Et ils ont envie de vivre comme des humains lambda. Dans le quotidien nippon, les deux saints vont de surprise en découverte, appréciant avec leurs caractères doux et raffiné la vie du quidam local. Bien évidemment, lot de gags et de quiproquos en tout genre parsèment le titre, montrant le décalage existant entre les dieux et le reste de la planète. Les Vacances de Jésus et Bouddha multiplient les blagues comme les pains au lait avec des récurrences, dont le fait particulièrement amusant que Bouddha se prend d'amour pour le manga de Tezuka parlant de… Bouddha ! Uniquement basé sur le rire, le manga pêche parfois dans la manière de se renouveler et ne présente plus réellement de véritables situations saisissantes les deux premiers volumes passés. Il n'en demeure pas moins un best-seller au Japon et mérite tout de même un coup d'œil rien que pour les premières pages.

 

Les dieux font recette, sans doute grâce à la représentation d'éternels adolescents que leur attribue Hikaru Nakamura. Jean et T-shirt imprimé, regard  bienveillant et nonchalant, physique de jeune premier… Dans un titre dépouillé de détails, le mangaka s'attarde essentiellement sur le duo comique, les représentant aussi avec leurs attributs caractéristiques (couronne de laurier et oreilles étirées par exemple). Sans aucunes moqueries envers les religions, le titre parvient à proposer une vision assez amusante de ces improbables réincarnations.

 

Les Vacances de Jésus et Bouddha possède rythme, gags, auto-dérision, un brin d'insolence mais il manque une étincelle supplémentaire pour se placer dans le sillage d'un titre comme Detroit Metal City ou Azumanga Daioh.

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Penthesilea

    20/10/2011 à 14h52

    Répondre

    moi aussi j'ai beaucoup aimé le "ceci est mon knorr", je crois même que j'ai préféré le tome 2 au 1http://manga.krinein.com/les-vacances-j ... 17365.html

  • cubik

    21/10/2011 à 09h56

    Répondre

    J'ai acheté le premier parce que j'avais lu de bonnes critiques et j'ai pas accroché du tout.
    Pourtant, j'aime bien tout ce qui tourne autour des icones religieuses, mais là, rien.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques