8/10

Vagabond T.34


Calme...
Koijro Sasaki, sourd et muet, est un maître du style Ganryu. Il est en passe de rejoindre les instructeurs d'armes du fief de Tadatoshi Hosokawa. Pour cela, le maître des lieux va lui proposer d'affronter les autres instructeurs afin de juger de son niveau. Il va alors se trouver face à un adversaire qu'il n'attendait pas vraiment...

De son côté, Miyamoto Musashi poursuit sa quête du Sabre Ultime, ponctuée de combats. Il doit faire face à la boue et la mort pour peut-être atteindre l'illumination... Il découvrira un petit garçon abandonné dans la forêt alors que ce dernier est prêt à découper son père pour l'empêcher de souffrir. Plutôt que de le laisser seul, il décide de rester un peu avec lui...

Paisible... C'est ainsi que l'on pourrait décrire ce trente-quatrième tome de Vagabond puisqu'il ne met pas en scène beaucoup de combats. On prend le temps de bien connaître Sasaki avec ses passe-temps et ses faiblesses mais on découvre aussi une toute nouvelle facette de Musashi dans son rôle de père de substitution. C'est toujours aussi étonnant de voir un "guerrier" (et ici un samouraï) dans un rôle décalé. Ici, en tant que figure paternelle, il s'en sort plutôt bien et prouve qu'il n'est pas qu'une machine à tuer.

L'auteur (et Tonkam pour le coup) nous gratifie aussi de nombreuses pages couleurs toutes plus belles les unes que les autres. Inoue n'a pas son pareil pour nous proposer des choses sublimes et on en vient même à lui pardonner de mettre autant de temps à nous pondre chaque nouveau volume. La pluie a son importance vers la fin du volume et on se demande si la météo ne serait pas le reflet de la tête de notre héros. En tout cas, une chose est sûre, elle l'aide à y voir plus clair.

Vagabond est toujours une valeur sûre du manga de samouraï et même s'il faut attendre des plombes avant chaque volume (le tome 33 était paru en décembre 2010 soit il y a deux ans !), on en vient toujours à se délecter des somptueuses planches que nous dessine Inoue. Bon par contre, n'hésitez pas à relire les tomes précédents parce que sans ça, certaines choses pourraient vous paraître floues.

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

15 commentaires

  • Garion

    24/03/2005 à 07h18

    Répondre

    Un tres bon manga tout comme la pierre et le sabre et la parfaite lumiere d'ailleurs.

  • Attila

    24/03/2005 à 09h04

    Répondre

    Un très bon manga il est vrai.
    J'aimerai savoir par contre à quel point il est fidèle à la biographie de Musashi.

  • Castel

    24/03/2005 à 09h11

    Répondre

    Effectivement, un manga à lire de toute urgence, mais que j'ai la faiblesse de trouver un peu moins bon depuis quelques tomes - ou alors peut-être est-ce en raison du fait que je me suis mis à la lecture de l'Habitant de l'Infini, qui à mon sens lui est supérieur dans presque tous les domaines ?

  • juro

    24/03/2005 à 11h42

    Répondre

    Pour répondre à vos questions : non, Inoue n'est pas très fidèle à l'oeuvre originale. Oui, il y a une baisse depuis quelques tomes, principalement du au changement de personnage beaucoup moins charismatique que Musashi selon moi. Et L'Habitant de l'Infini étant un des rares mangas qu'on pourrait classer parmi les références absolues, ça donne un peu l'idée de sa valeur. Mais Vagabond reste une bonne lecture...

  • RocK_Lee

    02/04/2005 à 23h18

    Répondre

    Je n'ai pas lu le(s) roman(s), mais je trouve cette version manga tout à fait excellente (de toutes façons, tout ce que fait Inoué est du tout bon).
    Pour ne parler que de ça, les dessins sont magnifiques et vraiment pleins d'intensité, on a l'impression de lire des Art-books et non pas des mangas !

    Par contre, le prix du volume est carrément indécent, je vois pas ce qui justifie de mettre 10 euros dans l'achat d'un manga d'un format plutôt normal, et qui présente seulement 2 pages couleur au début du volume...

  • shoGUN_assassin

    21/12/2006 à 23h15

    Répondre

    graphiquement il est très beau ce manga , mais j'ai lus qu'un seul tome et c'est le tome 2 , c'est mon cousin qui me l'a donné alors voila qu'il me reste plus qu'a acheté les 19 tomes ,et là je pourrais donner un avis plus large.
    car la il y a que le dessin qui m'a interpellé

  • Goumiliov Le Kuskoy

    18/03/2007 à 20h21

    Répondre

    Vagabond, c'est quand meme une oeuvre ultra rapide, violente, dessiné par un trait nerveux et ça va bien avec l'histoire. C'est vrai que les passages "psychologique" entre 2 passes d'armes sont un peu moins prenant que dans un habitant de l'infini ou un lone wolf and cub, mais a mes yeux, ça reste quand meme une reference dans le combat au sabre.

    Là encore, le prix du tome peut etre ... pour etre poli. Mais ça vaut le coup quand on le peu. Je le peux, hallelujia.

  • Anonyme

    23/03/2007 à 02h16

    Répondre

    loooooool je reviens et j'ai toujours pas acheté les vagabonds
    toujours pas de critique lol

  • Goumiliov Le Kuskoy

    24/03/2007 à 19h38

    Répondre

    Sortie du 24 dans 2 mois ^__________^

    *hâte*

  • shoGUN_assassin

    16/07/2007 à 05h00

    Répondre

    Aaahh ! j’ai lus les 7 premier volumes, et mon
    avis est plutôt favorable tout compte fait 
    vagabond est un tres bon manga de sabre c’est sure je vais tous les
    acheté, les dessins sont tres beau ,sacré coup de crayon  ce Mr inoue tout a ete dit a propos de ce
    manga , je le classe derrière l’habitant

  • Anonyme

    23/07/2007 à 18h33

    Répondre

    J'ai lu le tome 11...et je me permet de le positionner DEVANT l'habitant de l'infini...Vagabond est un manga hors pair!

  • Anonyme

    29/07/2007 à 13h06

    Répondre

    Je suis tout a fait emerveillé par le dessin, les dialogues et la psychologie des personnages. Mr Inoue est un vrai maître pour nous offrir une telle perle (rare).

  • Anonyme

    09/09/2007 à 12h58

    Répondre

    N ayant pas lu l habitant de l infini je ne pourrais faire la comparaison avec vagabond...Neanmoins le style graphique ,la variation des techniques d expression sont  magnifiques .DE plus le style de l auteur gagne en maturité et en précision au fil des tomes.Enfin le personnage de Kojiro,trés différent du roman,est  a mon sens une des plus grandes réussites d Inoue.Le fait qu il soit sourd offre des perspectives très intéressantes,et la narration de sa jeunesse,épisode inventé par l auteur est éblouissante de sensibilité.


    Du grand art!


     

  • Anonyme

    27/12/2008 à 23h51

    Répondre

    Excellent

  • Anonyme

    15/12/2009 à 20h27

    Répondre

    Je n'ai pas lu "L'habintant de l'infini", mais je crois que rien que pour les dessins et pour sa parentée avec le roman de Yoshikawa, j'aurais de toute façon tendance à pencher en faveur de "Vagabond".


    Et je suis on ne peut plus d'accord avec le commentaire concernant Kojirô. Ce personnage (que j'aimais beaucoup dans le roman) est présenté d'une manière très différente dans le manga, mais il en devient presque plus attrayant...


    Bref, grosse fan ! Mon seul regret : l'annonce de la fin proche du manga qui laisse entendre que tTkehiko Inoue sensei n'entend pas développer l'histoire autant que dans le roman. Dommage...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques