5/10

Voie de la Sagesse (La)

La philosophie chinoise mis en BD. Les auteurs de Niumao destinent cet opus à un public d'enfant mais sans y apporter beaucoup d'événements...

Voici 3 épisodes de l'initiation d'un jeune garçon, "Poussière", sur la voie du Chan, doctrine chinoise qui a donné au Japon les bases de la pensée Zen. Mais le Chan n'est pas à proprement parler une philosophie car il n'a pas son propre système de pensée, et il ne fait pas non plus référence à une religion. Il enseigne plutôt la méditation, la concentration de l'esprit, un état dans lequel il ne se laisse pas troubler par des éléments extérieurs.

La Voie de la Sagesse
La Voie de la Sagesse
Longue est La Voie de la Sagesse à acquérir. Mais court est ce manhua qui nous présente le Chan. En quelques épisodes, la vie d'un petit moine espiègle, curieux et indiscipliné va connaître de nombreux tourments. Longue est la voie mais aussi tortueuse, rocambolesque et bourrée de contrariétés mettant à l'épreuve le Zen de tout un chacun. Si les maîtres sont pour le moins des êtres stoïques, bienveillants et relativisant tout événement, le jeune Poussière est encore loin de ce niveau. Ses attitudes sont celles d'un enfant connaissant les préceptes mais ayant bien du mal à les appliquer sur la durée. Et son manque de patience est source d'aventures... Le studio Ji An (Niumao) nous fait juste partager le quotidien d'un petit moine et ses déboires mais sans développer une véritable action. On suit le notre héros au gré de ses pérégrinations sur un faux rythme et sans véritable dénouement. A travers ces trois histoires courtes, on a juste le temps d'apprécier le traitement graphique.

A travers des tons sobres et un chara design sans fioritures, La Voie de la Sagesse est plaisant à lire. Les couleurs riches et l'ambiance pastel donnent une impression de pureté, aussi dégagé par le discours des maîtres. Les représentations des bâtiments et des costumes traditionnels se montrent tout aussi plaisant à admirer. Mais pour autant, on reste tout de même un peu sur sa faim concernant un scénario qui reste en deçà pour aboutir à un petit manhua sans prétention dont la portée reste confinée aux lecteurs les plus jeunes. Car il faudrait sans doute plus de trois épisodes pour parler de cette philosophie...

A découvrir

Force des Humbles (La)

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques