7.5/10

Warlord T.2

Au grand dam de la princesse Arasol, la petite Anna engage Maruhan, le fils de Bayren, pour une mission délicate : la mener à la grotte où son père a disparu, il y a six ans de cela, et qui débouche sur l'antre des démons. Mais en chemin, le petit groupe est attaqué par un Lord, un chef de guerre de l'armée des démons... Les talents du mercenaire d'Arkanzel suffiront-ils à vaincre une créature aussi redoutable ?


On y retourne ?

On va le dire tout de suite, la plus grosse réussite de ce deuxième volume, c'est sa fin. Elle en surprendra plus d'un, croyez moi (et le volume 3 va se faire attendre). Le début est dans la même veine que le premier. On a le droit à beaucoup de combats joliment mis en scène avec pas mal de sang qui vole de partout et un héros en très mauvaise posture. Malmené par le Lord, il a bien du mal à faire face à des humains à cause de ses blessures mais apparemment, pour un mercenaire d'Arkanzel, c'est un vrai souci ! Les auteurs prennent le temps de développer de nouveaux personnages secondaires comme celui qui s'auto-proclame "nouveau Roi Mercenaire" mais aussi l'Empereur qui nous montre un peu plus pourquoi c'est lui qui commande. On a aussi le droit de voir celui qui semble être l'homme à abattre pour notre héros puisqu'il s'agit du meurtrier de son père. L'intrigue continue donc à se complexifier, et de bien belle manière. On note aussi un soin tout particulier apporté au dessin des armes blanches. J'ai l'impression que le dessinateur les apprécie tout particulièrement vu le design bien particulier qu'il leur réserve. 

Beau, sanglant, d'une violence assez rare, Warlord voit son intrigue chamboulée par la fin de ce deuxième tome. On ne sait pas trop où les auteurs veulent aller avec ça mais si c'est bien géré, on pourrait arriver à un excellent titre ! 

A découvrir

Warlord T.1

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques