6/10

Wild Animals

On pourrait supposer nombre d'histoires sur la période communiste chinoise à propos de l'Histoire et de la terreur interne du Grand Bond en avant. On en oublie bien souvent que des hommes et femmes ont continué de vivre et qu'eux aussi ont connu des sentiments et des histoires fortes. Wild Animals découle d'un roman et propose une vision très littéraire de la vie des chinois en pleine période Mao. Et malgré, les références historiques, le côté romantique prend une tournure désespéramment trop candide...

Trafiquant de clés

Wild Animals
Wild Animals
Quels souvenirs ont les adultes de leur vie d'adolescent ? Il y a 20 ans, Xiao Jun était follement amoureux de la belle Mi Lan. Pourtant, c'était l'époque de la révolution sociale très forte. En fait pas vraiment libre de disposer d'eux mêmes... Une plongée dans le temps, une découverte de cette époque tourmentée, où les histoires d'amour étaient mal vécues. Tirée d'un roman de Wang Shuo (aussi adaptée au cinéma sous le titre "des jours éblouissants") cette histoire nous parle surtout de la vie adolescente. Mais plus encore, du souvenir que nous en avons une fois adulte. Le temps transforme petit à petit la réalité, la mélangeant à nos fantasmes. Sur fond de révolution culturelle, époque douloureuse dans la mémoire des chinois (en particulier pour les artistes)...

Xiao Jun est un jeune homme plus ou moins travailleur qui va connaître le coup de foudre. Jusque là tout va bien. Timide et effacé, le jeune homme va progressivement s'affirmer pour tenter de séduire les femmes. Dans un monde dans lequel il est forcé de faire preuve de violence pour survivre, l'apprentissage des relations homme / femme devient une épreuve sans commune mesure dans lequel les erreurs et les découvertes s'accumulent rapidement. Mais dans Wild Animals, l'ennui apparaît par moments car la narration passe en revue la quasi intégralité des réflexions de l'auteur de manière lourde, insistant sur des passages pas forcément passionnant. La toile de fond historique n'apparaît que par soupçons en décrivant l'évolution du régime avec neutralité. Le manhua oppose une époque dans laquelle la violence urbaine régnait et la solidarité prédominait. Plutôt orienté romance que récit historique, Wild Animals perd petit à petit de sa saveur et de l'originalité des premières pages pour ne plus devenir que l'exposition de tendres souvenirs adolescents.

A la recherche du temps perdu

Si le scénario s'étiole, tout s'incarne à travers le protagoniste dont le sens de la vie se découvre avec sa personnalité. Essayant de se faire plus insensible qu'il ne l'est, Xiao Jun cache mal son jeu et se trouve souvent percé à jour par Mi Lan, ses réactions montrent un manque d'expérience notable. Petit à petit, on se rend compte que le manhua tombe dans la phase d'initiation relative à toute oeuvre de découverte de la vie et des sentiments... mais en conservant des passages subtils. On sent le poids du roman dans les transitions souvent bien amenés et inattendues qui relèvent le sens romanesque, pas méprisable, mais prévisible.

Graphiquement, le style n'est pas pleinement en accord avec un genre défini. Wild Animals possède un style adulte avec des relents enfantins par instants. Servant peut-être à caractériser l'oeuvre pour montrer le passage de cette adolescence en cours mais défilant à toute vitesse. Servant peut-être à masquer un certain manque de maturité dans la finition de cases trop souvent vides de remplissage. Avec un découpage classique et une trame simple, ce n'est pas l'originalité du travail d'auteur qui caractérise le manhua. Mais plutôt une sorte de narration inconsciente qui est sans nulle doute la patte du scénariste originale...

Wild Animals est une petite oeuvre en deux volumes permettant autant de découvrir un manhua somme toute assez conventionnel par son histoire mais qui présente l'originalité d'évoquer un régime politique qui est longtemps resté mystérieux. Pour se cultiver ou découvrir une histoire plus conventionnel, les deux peuvent être possibles dans un manhua !

A découvrir

Strawberry Shortcakes

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Tenshikurai

    21/09/2006 à 02h31

    Répondre

    Très dure ta critique! Moi j'ai beaucoup apprécié wild animals, je ne me suis pas ennuyé une seconde, et contrairement à toi, j'ai trouvé le changement de "style" de dessin très agréable à la lecture, une originalité très interessante à mon gout!
    Il est vrai que les gout et les couleurs... en tout cas je conseille a tout le monde de se faire une idée par soi même parce qu'il est evident que l'avis de chacun peut différé.
    Pour moi, une très bonne lecture

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques