4/10

X Blade T.1

Connu en France pour Kamikaze et Riot (chez Panini Manga), Satoshi Shiki revient en tant que dessinateur sur le titre X Blade. Armes, jeunes filles et adolescents en rébellion sont au programme de ce nouveau titre.


Mana, sabre malgré elle.
Harumi, jeune adolescent rebelle, adore se bagarrer. Il est le seul rescapé d'une catastrophe ayant ravagé une bonne partie de Tokyo quelques années avant le début de l'histoire. Il vit donc seul, soutenu par ses amis Kazunari et Sanae. Un jour, alors qu'il rentrait chez lui, Haru se trouve embarqué dans un combat qui le dépasse complètement. Un homme lui demande de garder un sabre pendant qu'il se débarrasse d'hommes en costumes... Mais surprise ! Une jeune fille sort du sabre et dit s'appeler Mana. Après cette apparition, Haru décide de garder le sabre...

Annoncé comme le nouveau shônen évènement des éditions Pika, X Blade (prononcez CROSS Blade) s'avère être un manga plus que moyen. Les dessins n'ont rien de transcendants, que ce soit au niveau des personnages ou des décors, on reste dans le minimum vital : des héros caricaturaux , une ville sans caractéristique particulière. Il n'y a que très peu de détails sur l'intrigue dans ce premier volume : on sait qu'il y a des sabres spéciaux, qu'ils sont liés à des humains et qu'une organisation cherche à les récupérer. L'idée de l'humain/arme n'est pas franchement novatrice (Soul Eater, Jojo, etc.) et rien ne vient s'ajouter à cette base pour en faire un concept original. L'édition reste aussi typique de Pika, un format assez gros, une police de caractère très agréable mais un papier un peu transparent. Au final, X Blade faits des débuts vraiment très moyens, sortir le tome 2 en même temps que le 1 aurait peu être aidé à mieux lancer le titre.

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques