7.5/10

X Blade T.3

Après un deuxième volume riche en hémoglobine, ce troisième volume de X Blade (toujours prononcé Cross Blade) est extrêmement bien fourni en révélations.


Kris : L'anglaise aux cheveux d'argent.
Toujours sous l'emprise de son "coup de folie", Haru continue à rire de son bain de sang. C'est sans compter sur Mana qui réussit à le faire revenir à lui-même. Cette dernière n'est pas choquée, ou déçue, non... elle est heureuse. Il s'avère que la façon de se battre d'Haru est la même que le style de celui qu'elle cherche : Kûshirô, son ancien utilisateur. Complètement abattu après avoir été possédé, c'est un Haru désemparé qui est attaqué par un autre des sept fourreaux. Il est sauvé de justesse par celle qui deviendra son garde du corps (imposé par le syndicat du gouvernement japonais) : Kris Kusakado. La petite entrevue entre Haru et le gouvernement japonais sera d'ailleurs l'occasion de plusieurs révélations, notamment sur la période trouble de l'histoire de Tokyo et le problème de la zone en quarantaine...

Ce volume 3 de X Blade fait la part belle aux révélations. On en sait maintenant un peu plus sur l'accident qui a ravagé la zone en quarantaine de Tokyo, mais aussi sur les deux factions qui s'opposent, ainsi que leurs raisons de se battre. On commence aussi à se douter de la façon dont Haru à pu survivre à la catastrophe et entrevoir une belle évolution du personnage. Avec l'apparition de Kris, Mana est complètement invisible dans ce tome et hormis sa petite histoire au début du volume, c'est le silence radio ! Le dernier chapitre nous montre un Haru déterminé et prêt à en découdre (mais à sa façon) et nous promet de beaux combats par la suite. Les bases sont belles et bien posées et l'histoire trouve correctement son rythme. Pourvu que ça dure !

A découvrir

X Blade T.2

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques