8/10

X-Day

Que peut-il bien se passer dans la tête d'un groupe d'élèves qui oeuvrent pour la destruction de leur lycée ? Certainement la même chose que ce qui se passe dans la tête de milliers d'autres étudiants rêvant de la mort subite et inexpliquée de leurs professeurs chéris. Rien de bien exceptionnel, en somme. Seulement, il existe une différence de taille entre le souhait pur et simple et la concrétisation de l'acte. Vouloir la disparition d'un établissement de l'autorité publique, même avec une haine surhumaine, ne mènera jamais à sa destruction. Quel est le petit élément en plus qui mène au passage à l'acte ? Voilà sans aucun doute une question intéressante, sur lequel s'ouvre ce merveilleux manga qu'est X-Day.

X-Day
X-Day
Rika Saginuma est une ancienne star du saut en hauteur dans son école. Elle détient le record de son établissement, et est admirée et vénérée par bon nombre de ses camarades de classe. Pourtant, une blessure à la cheville la cloue au sol pour un moment, pendant lequel elle met terme à une relation ayant duré trois ans. Elle se met à jalouser en secret la jeune Kako, à la fois nouvelle petite amie de son ex-copain et nouvelle star du saut en hauteur dans l'école. C'est alors qu'au détour d'un chat sur internet, Rika rencontre des petits camarades, qui, ensemble, décident de mettre fin au règne de l'éducation nationale sur la jeunesse de leur quartier, en faisant tout simplement exploser leur école. Vaste programme, long de deux volumes, avec à la clé une réflexion plutôt intéressante sur la jeunesse, dont le contenu saura toucher le lecteur européen autant qu'il aura touché son lectorat japonais.

X-Day est certes un shôjo, mais un shôjo qui déconcerte par son sujet, tournant autour de la mort et de la haine. Setona Misushiro aborde des sujets plutôt délicats comme la violence sur les enfants ou le très épineux problème du suicide parmi les étudiants japonais. Si le contenu reste tout de même formaté pour un public jeune, le message passe sans trop de problème, ce qui est le principal. Si Rika est clairement l'héroïne de ce manga, elle est aussi entourée de trois personnages, qui, comme elle, se voient poussés par leurs problèmes personnels à trouver une alternative à la vie quotidienne. Ainsi Rika rejette-t-elle sa haine sur le but abstrait qu'est la destruction de son école.
D'un autre coté, au fil que le temps passe, des liens se créent entre les quatre apprentis terroristes, et chacun se heurte aux souffrances de l'autre. X-Day parle en fait plus de la difficulté des relations humaines que de la destruction. Que faire face à quelqu'un qui ne veut pas s'ouvrir ? Comment aider un ami qui souffre alors que l'on souffre soi-même ? Des thèmes propres à l'adolescence développés de manière intelligente, efficace et appuyé avec la bonne mesure.

Pour ne pas dépareiller le tout, le style graphique est très intéressant, à la fois dépouillé et élégant. On prend un certain plaisir à admirer les personnages de Mizuhiro, aux grands yeux profonds, et leurs visages extrêmement expressifs. Les caricatures sont amusantes, et l'on rigolera parfois devant un simple sourcil levé, signe que les dessins portent en eux une charge d'émotion susceptible de toucher le lecteur. A vrai dire, tout l'aspect dramatique de X-Day ne passe quasiment pas par l'histoire, dont les longueurs lancinantes sont contrebalancées par une certaine légèreté caractéristique des shôjos. C'est bel et bien le dessin qui est ici le principal moteur dramatique.

X-Day est une oeuvre prenante, qui n'en reste pas moins quelque peu maladroite dans sa mise en scène dramatique et son déroulement clairement affilié aux shôjos. Néanmoins, nous ne recherchons pas l'oeuvre du siècle, et X-Day est plus intéressant que le manga moyen, tout en étant assez pour ne rester qu'un loisir, du reste assez original et soigné pour figurer dans votre liste de lecture.

A découvrir

Kinderbook

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Anonyme

    09/05/2008 à 20h41

    Répondre

    excellentissime juste sa a dire *-*

  • Seena

    14/11/2008 à 12h56

    Répondre

    j'ai dévoré les 2 tomes d'une seule traite, j'ai adoré ! Je trouve juste que la fin est un peu "brutale" : 2 tomes, c'est trop court !! J'en aurais volontiers lu un peu plus !!

  • Anonyme

    20/11/2008 à 16h57

    Répondre

    En ce qui concerne le manga je n'ai qu'un seul mot à donné "Génial" pour un début dans la lecture de manga. C'est un bon manga mais de nos jours, il est difficile a trouvé, pour ne pas dire introuvable. Le seul inconvénient imposé lorsque nous n'avons pas la possibilité de lire le Tome 2 la fin du Tome 1  est un peu nul.


    Aurevoir a tous

  • Anonyme

    21/03/2009 à 15h29

    Répondre

    Beau manga. Très beau manga. Réaliste, si bien qu'il est exceptionnel; je pense que j'aurais du mal à en trouver un autre à peu près équivalent ...


     

  • Anonyme

    28/05/2009 à 16h25

    Répondre

    jadore ce livre mais je voulais savoir si le deuxième volume été inclus dans l'intégrale

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques