6/10

XS

Côté manhwa, l'éditeur Kami nous offre une nouvelle parution qui lorgne vers le fantastique et l'univers cyberpunk avec XS de Ji-Hyung Song. A quoi peut-on s'attendre en feuilletant une énième parution traitant de manipulation génétique pour des êtres qui n'en connaissent pas leurs pouvoirs ? Déjà vu, notamment dans plusieurs mangas, le scénario peu original prend une saveur particulière avec un dessin dont la justesse mérite d'être souligné. Sans faire de bruit, XS pourrait être une bonne surprise même si les débuts ne sortent pas de la masse...

Rétréci au lavage

XS
XS
L'agression d'un homme sur son amie Mina va obliger le rebelle Inchang Heo à modifier son quotidien pour toujours, révélant en lui des super pouvoirs dont il ne soupçonnait pas l'existence qui lui confère des dons mentaux assez incroyables. La contrepartie se révèle immédiate, un lot de personnes seules ou organisées va prendre part à la traque pour récupérer cette « chose » dans sa tête. Lorsque Inchang apprend que Mina est aussi concernée et que leurs vies sont en danger, la question de leur condition réelle s'avère déterminante. Un mystérieux jeune homme possédant aussi des superpouvoirs se joint contre toute attente à eux mais peuvent-ils lui faire confiance alors que le monde semble les rejeter ?

Entre complots, piratage électronique, expériences scientifiques, multiples personnalités et bastons à gogo, XS se rapproche grandement d'un mélange de MPD-Psycho et de Arms, exploitant tous les profonds délires scénaristiques du moment si bien que l'action domine à tel point que les dialogues ne sont « presque » juste présents pour faire joli. Plonger dans le bain se révèle aisé mais obtenir des informations délivrées au compte goutte, beaucoup moins. Le manga se lit facilement avec des bases classiques qui en font un manga de genre convenable mais pas exempt de tout défaut avec notamment des personnages aux caractères assez stéréotypés entre le héros rebelle, la fille et le type mystérieux et des méchants aux motivations plus que troublées. Les thèmes sont du même tonneau. XS joue la carte du divertissement brut, pas plus.

XXXS

Le grand mérite revient au dessin de Song qui parvient à arrive à donner du rythme incessant à l'intrigue. Ca bouge, beaucoup, tout le temps, pas le temps de s'ennuyer mais ça passe vite, très vite, trop vite. Les cases proposent des actions ultra courtes, le mouvement est permanent, furieux, l'impression d'assister à un film d'action asiatique effleure l'esprit de temps à autre avec des plans clinquants en gros plan et des poursuites rythmées à l'extrême. Le chara design des personnages est agréable avec un trait fin rendant les personnages réalistes mêmes si leurs looks et attitudes assez stéréotypés les dessert du point de vue de l'originalité. L'assistance par ordinateur est très visible pour les effets créés à tel point que ces effets ont pris le pas sur le remplissage qui manque gravement sur certains passages mais comme le découpage est dynamique, l'humour parfois un peu présent agrémentés de petits passages en SD, le lecteur basique y trouvera son compte pour de l'action à fond les manettes. Les autres préféreront jeter un coup d'oeil ailleurs. La qualité de la copie de Kami laisse toutefois à désirer avec un certain nombre de pages dont l'impression laisse dubitatif ainsi que plusieurs textes mal centrés gâchant un peu la lecture.

XS ne montre pas de qualités déterminantes qui pourraient en faire une série plus qu'intéressante avec son lot de stéréotypes qui place le manhwa dans une optique connue sans toutefois parvenir à convaincre plus que ça. Le dessin donne du peps à la lecture en intégrant une dimension dynamique agréable qui relance l'intérêt lors des scènes d'action. Mais bon... parmi la masse de titres du genre, nombreux d'entre eux méritent de concurrencer XS et celui ne pourrait apparaître que comme un second choix somme toute moyen.

A découvrir

Old Boy - le manga

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques