8/10

Zéro pour l'éternité T.1


Un avion, ça vole.
Kentaro, 26 ans, est un étudiant lymphatique peu motivé par le travail et la vie active. À la demande de Keiko, sa sœur, jeune écrivain freelance, le jeune homme se plonge dans son passé familial. Kyuzo Miyabe, son grand-père, fut en effet un pilote de chasse de la marine impériale japonaise et il combattit principalement en tenant les commandes du mythique chasseur japonais : le « Zero ». Ce sera juste à la fin de la guerre qu'il mourra en kamikaze. Fut-il le héros que tout le monde prétend ? Ou plutôt un terroriste ? Un lâche ? Lui qui n'a pas pu tenir la promesse qu'il avait faite à sa femme... Au fil de son enquête, Kentaro découvre, à travers des rencontres et des témoignages, qui fut véritablement son grand-père, ce qui le plongera dans une profonde quête identitaire et historique.

Lorsqu'un manga est adapté d'un roman, en général, c'est l'écrivain qui pose le rythme pour le mangaka (donc une chose de moins à prendre en compte pour lui). Comme dans Ascension (aussi publié chez Akata), on a cette impression de mainmise totale sur la narration. On voit que les choses sont lentes parce qu'elles doivent l'être ou parce que l'auteur souhaite mettre en avant certaines choses. Grâce à cet excellent découpage (l'auteur prend son temps et laisse au lecteur le temps d'engranger les informations), on est plongé dans cette histoire qui nous dévoile peu à peu un personnage étonnant et que l'on attendait pas forcément. Pour le moment, on commence seulement à connaître le grand-père en question et le contexte "Second Guerre Mondiale" donne lieu à des passages riches en action qui sont renforcés par un trait flexible qui sait s'adapter aux différentes situations. 

La réputation d'Akata n'est plus à faire en ce qui concerne le choix de ses seinen. Une fois de plus, l'éditeur réussit à nous proposer un titre de très grande qualité. Série terminée en 5 tomes, il y a de grandes chances pour que Zéro pour l'éternité mérite une place dans votre mangathèque. 

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques