7.5/10

Zettai Karen Children T.6


Toutes en selle !
Nos trois héroïnes combattent toujours contre la messagère de P.A.N.D.R.A.  et cette dernière, bien que coriace, semble arriver à ses limites. En effet, alors qu'elle s'est divisée en trois pour affronter les filles sur trois plans différents, certains de ses alter-égo commencent à se rebeller et à faire ce qu'ils veulent dans leur coin... Heureusement, Minamoto sera là pour épauler la jeune fille perdue dans sa haine...

La deuxième histoire fera intervenir un nouveau personnage : Tsubomi Fujiko, la directrice de B.A.B.E.L. ! Cette dernière vient mettre encore plus de bazar dans la vie de nos héros avec son attitude délurée. Sa première action est de renvoyer Minamoto au département de recherches, l'écartant ainsi des children. Que cache cette réorientation soudaine ?!

Les temps sont durs pour nos petites pestes de service puisqu'elles ne peuvent pas continuer à agir de la manière qu'elles veulent. En effet, la directrice est réveillée et il semblerait qu'elle s'y connaisse en matière de gestion de personnel. De plus, elle porte un intérêt tout particulier à Minamoto, allant même jusqu'à l'embrasser devant tout le monde. Ce nouvel adversaire (qui n'est pas vraiment un ennemi) pourrait d'ailleurs être un joli obstacle à franchir pour les children, surtout quand on voit que leur relation avec Minamoto commence à stagner. Un joli bol d'air frais donc que ce nouveau personnage !

Que dire si ce n'est que l'avenir s'annonce très bon pour la série. Zettai Karen Children est vraiment une très bonne lecture shônen qui reste dans les codes, mais qui réussit à maintenir le lecteur dans une envie quasi-constante de lire la suite. Franchement, moi je ne demande pas mieux !

A découvrir

Psyren T.10

Partager cet article
A voir

Piece T.3

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques