3/10

Zombie Loan

Des zombies, des combats et un Peach-Pit qui se vautre complètement avec ce titre. 

Quand un humain est destiné à mourir, une ligne grisée qui est invisible pour la plupart de tous apparaît autour de son cou. Plus le temps passe et plus ce cercle s'assombrit, au point de devenir complètement noir, entraînant la mort du sujet.

Kita Michiru a reçu un don inhabituel, elle possède "les yeux d'un Shinigami", lui permettant de voir ces cercles. Michiru remarque que non seulement deux des garçons de sa classe, Akatsuki Chika et Tachibana Chito ont ces cercles, mais qu'en plus ils sont déja noirs, cela lui révèle alors qu'ils sont supposés être morts dans un accident de voiture 6 mois auparavant.

Avec l'aide de l'agence Zombie Loan, ils ont eu une seconde chance dans la vie, et pourront payer leur dette en réalisant le travail des Shinigamis et tuer de malicieux zombies. Ils demandent à Michiru de les assister dans leur travail. Le quotidien de Michiru va changer de façon significative...

Zombie Loan
Zombie Loan
Quand l'auteur des poupées gothiques (Rozen Maiden) et des extraterrestres lascives (DearS) passe en mode zombie, on obtient un piètre manga intitulé Zombie Loan. Dès les premières pages du manga, un problème saute aux yeux : un manque de rythme évident doublé d'une narration sans le sens. Passée la surprise de découvrir les zombies dans ce petit monde propret, il ne reste plus grand-chose pour satisfaire réellement le lecteur. Les manques sont trop évidents et Peach-Pit ne s'en sort plus par les quelques trouvailles qu'il pouvait trouver auparavant. Ainsi, le manga sombre assez rapidement dans un enchevêtrement de combats sans queue ni tête car le scénario part en vrille. L'auteur n'ayant plus rien à dire après quelques volumes, il se rattrape aux quelques ficelles classiques du genre avec des affrontements inter-agences, etc...

Shônen classique du genre, il possède le cul entre deux chaises en ne tapant pas dans l'horreur complète façon Reiko the Zombie Shop ou dans l'humour manié à coup de SD. Il en résulte un titre sans réel attrait ni force de séduction. Zombie Loan ne marquera pas durablement les lecteurs car il est tout simplement raté. Amateurs, rabattez-vous sur les autres titres de l'auteur un peu plus réussis.

A découvrir

Sky Hawk

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    10/12/2009 à 16h50

    Répondre

    Je suis d'accord pour le manga, qui ne mérite pas nos deniers, mais je tiens quand même à souligner que l'anime se laisse quand à lui regarder avec un pti plaisir.


     


    Il ne fait qu'une dizaine d'épisodes, de sorte que ça n'est pas lassant. Donc je conseille à tous d'y jeter un oeil, en VOSTFR, ils se trouvent encore sur la toile

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques